Hommage à Jacques Guignier

  Si la Société Archéologique du Gers doit quelque chose à Jacques Guignier c’est bien la bibliothèque. Cette bibliothèque existe certes au sein même de l’association depuis plus de quatre-vingt ans mais, l’agencement actuel des ouvrages et leur classement est l’œuvre exclusive de cet homme ; mathématicien de formation.

En effet, durant une vingtaine d’années, Jacques Guignier ne compta ni son temps, ni ses jours, afin de venir et revenir classer, coter et référencer le fichier informatique. Allant jusqu’à rassembler près de 4000 ouvrages. De la sorte on serait tenté de s’exclamer : « quel travail pharaonique… ! » et ce le fut, il faut en outre signaler concernant Jacques Guignier, qu’il était doté d’une patience à toute épreuve, d’une grande rigueur, d’un goût certain pour la précision et d’une grande exigence pour lui-même comme pour les autres. A ce propos, je me souviens qu’il allait jusqu’à lire certains livres dans le but de donner la bonne cote. Il n’admettait pas la moindre erreur… Car pour lui du livre incontournable jusqu'au plus petit recueil, chaque ouvrage référencé devait avoir inévitablement sa place au sein de cette bibliothèque. En conséquence, ce souci impliquait que tout livre devait être déposé sur la bonne étagère ; moi-même qui me trouvais au rangement des livres y veillais scrupuleusement. Ainsi ayant eu le privilège d’approcher cet homme et d’apprécier sa méthode de travail, je compris vite que pour mener à bien une mission aussi colossale que celle de « ranger » toute une bibliothèque, Jacques Guignier était sans conteste le plus compétent pour en faire une réussite.

On dit bien souvent que les paroles s’envolent et les écrits seuls restent… Agissons de telle sorte que la Société Archéologique du Gers si vénérable soit-elle n’omettent jamais gravé dans le bois ou dans la pierre le nom de l’un de ses plus illustres représentants rat de bibliothèque qui plus est : Jacques Guignier.


 

Laurent MARSOL